English       Español       Français       Mold Removal Ottawa    Mold Removal Montreal  
À NOTRE SUJETLA TECHNOLOGIEMULTI-INDUSTRIELLES PRODUITS UNIVERSELSMICRO-ORGANISMESLA PRESSECONTACTEZ-NOUS
 AU SUJET DE TEFLEX

Le Teflex est une nouvelle sorte de désinfectant, révolutionnaire, capable d'assurer un environnement non touché par l'influence pathogène. Le principe actif qui participe au effet antimicrobien est le polyhexamethylene guanidine hydrochloride. La fonction germicide est dûe à l'aptitude de la groupe guanidine du Teflex de coller avec les membranes cellulaires des microbes pathogènes. Après la liasison, la molécule de Teflex infiltre le cytoplasme de la cellule et empêche ses fonctions réglementaires telles que l'activité d'enzyme. Cette perturbation aux fonctions cellulaires empêche les cellules de fonctionner et enfin, de survivre.

Le processus de la destruction des cellules inclu :

  • L'absorption de la molécule biocide dans la surface cellulaire;
  • La diffusion des molécules absorbées à travers les membranes cellulaires;
  • La déstabilisation et la destruction de la membrane cytoplasmique;
  • Le contenu de la cellule disperse à travers de la membrane cytoplasmique causant;
  • La morte de la cellule.



La capacité de se lier avec les membranes cellulaires est souligné par la présence des groupes à charge positive dans la partie d'ammonium de la molécule de Teflex. Cette partie de Teflex, chargée positivement, est attirée aux atomes chargés négativement qui se situent dans le phospholipid bilayer qui constitue la membrane cellulaire du pathogène. Des calculs approfondis indiquent que chaque cellule microbienne réagit avec 6*10^-8 (0,00000006) mL du polymère de Teflex.

Au début, le contact avec le pathogène crée une interaction électrostatique entre les groupes négativement chargés sur la membrane cellulaire et les quarts absolument chargés des groupes aminés situés sur le polymère de Teflex. Le résultat est un changement d'orientation de la membrane du pathogène et encore plus d'insertions de fragments à charge positive dans sa membrane lipide. La macromolécule de Teflex connecte avec plusieurs phospholipides des membranes des microbes. Cette réaction a lieu dans une manière coopérative, évoquant de cette façon la neutralisation des charges négatives qui aident à stabiliser le bilayer qui forme la membrane cellulaire. Le composé résultant se stabilise en raison d'une forte interaction hydrophobe avec les chaînes d'alcali des acides gras phospholipides. Par la suite, cela mene à un changement dans l'interaction électrostatique et hydrophobe, causant une déstabilisation de la membrane du microbe. Finalement, les interactions lipides sont affaiblies causant la membrane à devenir instable et enfin menant à sa déstruction. Un autre résultat de la fusion de Teflex au bilayer phospholipide est l'interruption des fonctions de barrière et de transport de la membrane.

Encore plus d'infiltration du fragment hydrophobe dans la partie non-polaire de la membrane cellulaire mene à son élargissement et à un dérangement des interactions Vanderwaal parmi les molécules lipides. Par conséquent, la perméabilité change, suivi par l'intégrité de la membrane qui fragmente et se détruit, causant la mort de la cellule.

Tous ces effets touchent  aux virus, aux bactéries gram-positives et gram-négatives, aux mycètes et aux protozoaires et non pas aux organismes plus grandes ( i.e. les cellules humaines et animales ). Ceci est du à une différence dans les structures moléculaires, les propriétés biochimiques, les noyaux et le cytoplasme. Par exemple, les cellules humaines contiennent du cholésterol qui aide à stabiliser la membrane.


CONCERNANT LES DéSINFECTANTS POLYMéRIQUE
AU SUJET DE TEFLEX
LES PROPRIéTéS
LES EFFETS DURABLES
LA LISTE DES MICRO-ORGANISMES
RESPECTANT L'ENVIRONNEMENT
L'INFORMATION DE SÛRETÉ
AVANTAGES
   
À notre sujet | La technologie | Multi-industriel | Les produits universels | Micro-organismes | La Presse | Contactez-nous | Site map